GRAND TOUR DE NAMIBIE 15 Jours / 14 Nuits

Available Rooms

LES PLUS DE VOTRE PROGRAMME :

• Visite du centre de sculptures sur bois.
• Découverte du parc Etosha
• Visites de la forêt pétrifiée
• Découverte du Walvis Bay
• Découverte de la vallée de la dune et de la Welwitschia Mirabilis
• Découverte du Canyon de Sesriem
• Tour panoramique de la ville Windhoek


JOUR 1 : SAINT DENIS / WINDHOEK

Rendez-vous à l’aéroport et envol pour Windhoek.
Repas et nuit à bord.

JOUR 2 : WINDHOEK / OTJIWARANGO
Petit déjeuner à bord.
Arrivée à l’aéroport International de Windhoek.
Accueil par votre guide accompagnateur francophone.
A quelques dizaines de kilomètres de Windhoek, la petite bourgade d’Okahandja vous offre un stop agréable. Les boutiques de la station-service vous permettent de vous délasser tout en sirotant une boisson fraîche avant de reprendre la route. Les plus curieux pourront parcourir le petit marché artisanal qui lui fait face et dont les artisans sont spécialisés dans la sculpture d’objets en bois. La ville d’Okahandja fût initialement une base pour les missionnaires, et son histoire est étroitement liée à celle du peuple Herero. C’est l’emplacement de l’un de leurs plus importants centres tribaux. À l’entrée et à la sortie d’Okahandja, les deux petits marchés artisanaux sont des lieux prisés par les touristes en recherche de souvenirs de voyage et les achats réalisés ici aident à soutenir la communauté locale.
Route pour Otjiwarongo
Dîner et nuit au lodge.

JOUR 3 : OTJIWARONGO / ETOSHA
Petit déjeuner.
Visite du centre de conservation des guépards, le C.C.F. Basé à Otjiwarongo, le « Cheetah Conservation Fund » a été créé en 1990 par le Dr. Laurie Marker. Ce centre de recherche et de sensibilisation accueille le public désireux de connaître la situation du guépard, espèce hautement menacée en Afrique. La perte de leur habitat, la répression par les fermiers qui les considèrent comme de la vermine et le braconnage font des guépards une espèce en danger. Les guépards qui ne peuvent être réhabilités dans la nature pour diverses raisons sont gardés dans de grands enclos à côté du centre. Belle opportunité de prendre de superbes photos avec ces grands félins. Littéralement taillé pour la course, le guépard est l’animal le plus rapide au monde !
Route pour Etosha.
Déjeuner.
Route pour Etosha.
Safari dans le parc national d’Etosha en fin d’après-midi. Un des meilleurs moments pour observer toute la faune du parc qui se donne rendez-vous aux points d’eau. C’est dans cette partie du parc que l’on a le plus de chances de rencontrer les rhinocéros noirs, les lions, ainsi que de fortes concentrations d’éléphants.
Dîner et nuit au lodge.

JOUR 4 : ETOSHA
Petit déjeuner.
Journée découverte du Parc National d’Etosha, l’un des principaux sanctuaires animalier d’Afrique, proclamé réserve en 1907 par le gouverneur allemand von Lindequist. Le coeur du parc est le « Etosha Pan », qui signifie «lieu de l’eau sèche», une vaste dépression plate d’environ 5 000 km ². Cette grande étendue blanche où mirages et troupeaux se confondent en font une expérience unique en Afrique. 144 espèces de mammifères coexistent dans ce parc qui couvre une superficie de 22 270 km ². Cela inclut éléphants, girafes, gnous bleu et rhinocéros noir. Parmi les prédateurs, lions, guépards, léopards et plusieurs espèces de chat sauvage. Hyènes et chacals sont les charognards. Il existe diverses espèces d’antilopes allant de l’élan majestueux à la plus petite des antilopes, le timide dik-dik Damara.
En option (à valider et régler lors de votre réservation) : Journée de safari en 4×4. Découverte du parc national d’Etosha, l’un des principaux sanctuaires animalier d’Afrique, et proclamé réserve en 1907 par le gouverneur allemand Von Lindequist. Le cœur du parc est « Etosha Pan », qui signifie « lieu de l’eau sèche », une vaste dépression plate d’environ 5 000 km ². Cette grande étendue blanche où mirages et troupeaux se confondent en fait une expérience unique en Afrique ! 144 espèces de mammifères coexistent dans ce parc qui couvre une superficie de 22 270 km ². Cela inclut éléphants, girafes, gnous bleu et rhinocéros noir. Parmi les prédateurs, lions, guépards, léopards et plusieurs espèces de chat sauvage. Hyènes et chacals sont les charognards. Il existe diverses espèces d’antilopes allant de l’élan majestueux à la plus petite des antilopes, le timide dik-dik Damara.
Déjeuner.
Dîner et nuit au lodge.

JOUR 5 : ETOSHA / KHORIXAS
Petit déjeuner.
Route pour Kamanjab.
Visite d’un village Himba, peuple semi-nomade originaire de la région. Les Himbas se caractérisent par leur allure très fière, leur peau rouge et leurs coiffures ayant chacune une signification. Votre guide vous initiera à toute cette culture.
Déjeuner.
Découverte du Damaraland. Situé dans le quart Nord-Est de la Namibie, le Damaraland doit son nom au peuple damara qui compose l’essentiel du pays. C’est une zone de transition vallonnée, entre la côte des squelettes et le plateau broussailleux du centre du pays. A mesure qu’il s’éloigne de la côte, le terrain s’élève graduellement, laissant derrière lui les dunes et les plaines pour de vastes montagnes et « kopjes » où les rivières prennent leur source. Vaste et peu peuplé, le Damaraland revêt de nombreux attraits naturels mis en exergue par ses multiples contrastes floristiques, géologiques et fauniques. L’autre particularité de la région est d’être riche en peintures et gravures rupestres.
Visite d’un site paléontologique remarquable, la forêt pétrifée. Ici, le long d’une large vallée, des arbres appelés Cordaites, de la famille des Pins, furent il y a 125 millions d’années amenés durant des crues gigantesques. Provenant de régions lointaines ces arbres, dont certains atteignent 30 mètres de longueur et une circonférence de 6 mètres, ont été ensuite recouvert par des centaines de mètres de sédiments. La partie organique a progressivement été remplacée par la silice et le phénomène de pétrification a transformé ces arbres en pierre. Plus tard au fil des milliers d’années, l’érosion a mis à nu ces reliques de pierre.
Dîner et nuit au lodge.

JOUR 6 : KHORIXAS / SWAKOPMUND
Petit déjeuner.
Route pour Twyfelfontein.
Visite de Twyfelfontein, au cœur du Damaraland, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce site pariétal et ses centaines de gravures rupestres constituent une étape indispensable. Ici, sur un petit plateau de grès rouge, au pied d’une source qui fut probablement pendant un temps abondant, un peuple aujourd’hui disparu a laissé pour les générations futures un incroyable bestiaire gravé sur la roche. Animaux eux aussi disparus ou toujours existants, empreintes diverses, représentations abstraites, sont autant de témoins d’un grand art pariétal.
Déjeuner.
Route pour Walvis Bay.
Tour de Walvis Bay, signifiant « Whale Bay » (baie de la baleine) en afrikaans, et principal port de la côte namibienne. Port naturel, son lagon est un véritable paradis pour les pélicans et flamants roses. Le premier à s’y aventurer fut Diaz en 1487, cependant il ne s’y attarda pas et nomma la côte : « les sables de l’enfer » ! La ville devint toutefois prospère grâce à l’industrie de la pêche et, plus récemment, au tourisme d’aventure entraîné par les amateurs de plein air qui y viennent pour des activités dans les dunes et des excursions en mer.
Diner et nuit à l’hôtel.

JOUR 7 : SWAKOPMUND
Petit déjeuner.
Embarquement pour une croisière à destination de « Pelican Point ». Les eaux calmes du lagon de Walvis Bay regorgent de vie marine. A l’extrémité du lagon généralement peuplé de flamants roses et de pélicans, découverte d’une colonie d’otaries qui jouent dans les vagues et viennent parfois jusqu’au bateau. Un peu plus au large, les dauphins viennent souvent jouer autour des bateaux. Déjeuner leger sur le bateau.
Tour d’orientation de Swakopmund. Une station balnéaire populaire auprès des touristes européens et sud-africains, avec une légère atmosphère nostalgique et très lente. L’attrait de la ville est son architecture germanique du bord de la Baltique du début du XXème siècle, ses promenades où il fait bon flâner ou les pâtisseries de la Kaiser Wilhelm Strasse. Swakopmund et ses rues aux noms allemands ont longtemps paru être une aberration anachronique, située non seulement en Afrique mais aussi au milieu du désert. C’en est devenu son principal attrait touristique. C’est sans doute la ville de Namibie où on parle le plus allemand (importante communauté germanique) et Afrikaans. L’édifice le plus symbolique de Swakopmund est le bâtiment « Hohenzollern » dominé par un Atlas supportant le monde sur ses épaules. À ne manquer également, le « Prinzessin Rupprecht Heim » sur Lazarett St, la « Woermann Haus » (1905), l’auberge de jeunesse, l’église luthérienne (1911) sur Post Street, le tribunal, la gare (1901), les édifices de la Kaiser Wilhelm Strasse (Sam Nujoma Avenue), la « Arnold Shad Parade », la vieille Jetée métallique de 1915… La région offre également pléthore d’activités de plein air.
Diner et nuit à l’hôtel.

JOUR 8 : SWAKOPMUND / SOLITAIRE
Petit déjeuner.
Découverte de la « Vallée de la lune », nom donné à une partie de la vallée de la rivière Swakop, située aux environs de la ville de Swakopmund. Le paysage de type lunaire, érodé par des milliers d’années de vent et de pluie, est grandiose. La rivière qui coule de temps à autre au fond de cette vallée apporte un peu de fertilité et d’eau, permettant ainsi à certaines plantes de survivre dans cet environnement hostile. L’homme a essayé d’utiliser, au début du siècle précédent, certaines parties de cette vallée pour l’agriculture et l’élevage. Ces expériences ont malheureusement toutes échoués du fait de l’hostilité de l’environnement. Découverte de la « Welwitschia Mirabilis », curiosité botanique qui se trouve presque exclusivement dans les zones de brouillard du désert du Namib. Certains spécimens sont vieux de plus de 1500 ans !
Route pour Namib-Naukluft.
Déjeuner.
Découverte pendant 9 km du « Kuiseb Canyon » : formation géologique aux schistes plissés au travers de laquelle la rivière Kuiseb a creusé un impressionnant canyon. Cette rivière marque la limite entre les immenses plaines rocailleuses du Nord et la mer de sable qui rejoint le fleuve Orange.
Arrêt sur le Tropique du Capricorne, un certificate attestant votre passage vous sera remis.
Découverte du Namib-Naukluft. Avec une superficie de 49 800 km2, le parc national Namib Naukluft est la plus grande réserve de Namibie, et l’un des plus grands parcs nationaux au monde (4ème position). Il englobe des paysages très variés, allant des immenses étendues de dunes de sable rouge de Sossusvlei aux montagnes du Naukluft, où alternent gorges profondes et sommets majestueux, en passant par Sandwich Harbour, une langue dunaire, paradis des oiseaux. Le parc se divise en quatre secteurs. Sesriem/Sossusvlei : les dunes de Sossusvlei et le canyon de Sesriem font partis des sites les plus visités de Namibie. La région de Sossusvlei, longue de 300 km et large de presque 150 km, constitue un vaste désert de sable réputé contenant certaines des dunes les plus hautes et les plus belles du monde. Les alentours comprennent de nombreuses cuvettes asséchées, dont le fameux « Dead Vlei » composé d’arbres morts. Naukluft, zone protégée depuis 1964, est une chaîne montagneuse qui surplombe les plaines du Namib central. Certains sommets dépassent les 2000 mètres. La section Namib, comprise entre les rivières Kuiseb et Swakop, correspond à la partie la plus accessible du parc national Namib Naukluft. Cette section se caractérise par de vastes plaines caillouteuses entrecoupées de petites dunes linéaires. Un inselberg, un arbre, une autruche viennent ici et là modifier le paysage. Sandwich Harbour, situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Walvis Bay, était autrefois un port de pêche. Aujourd’hui, cette lagune abrite un point d’eau douce où se concentrent les oiseaux (pélicans, flamants roses, cormorans, canards, limicoles…).
Dîner et nuit au lodge.

JOUR 9 : SOLITAIRE
Petit déjeuner.
Route pour Namib-Naukluft.
Découverte de l’incroyable site de « Sossusvlei » où vous trouverez les plus hautes dunes du monde (plus de 300 mètres) dans le plus vieux désert de la planète ! Le Namib est aussi le royaume de l’oryx, une antilope qui a su s’adapter aux dures conditions climatiques du désert. La navette 4×4 vous fera également découvrir « Dead Vlei », un lac asséché au milieu des dunes. Spectacle magique, où seuls quelques arbres morts subsistent encore…
Découverte du canyon de Sesriem, gorge de 50 m de profondeur, creusée par la rivière Tsauchab et résultant de millions d’années d’érosion. Sesriem signifie « 6 lanières » en Afrikaans : ce qui était nécessaire aux pionniers européens pour remonter les seaux d’eau depuis la gorge afin d’abreuver leur bétail.
Déjeuner.
Dîner et nuit au lodge.

JOUR 10 : SOLITAIRE / AUS
Petit déjeuner.
Route pour Namib-Naukluft.
Déjeuner.
Route pour Maltahohe
Visite de « Duwisib Castle ». Ce château insolite fut construit par un ancien officier allemand. Artisans et maçons furent engagés en Europe et, à l’exception de la pierre, tous les matériaux nécessaires à sa construction furent transportés d’Allemagne ! Le mobilier conservé témoigne de sa richesse passée. Le domaine appartient aujourd’hui à l’état.
Route pour Aus.
Diner et nuit à l’hôtel.

JOUR 11 : AUS / FISH RIVER CANYON
Petit déjeuner.
Route pour Fish River Canyon.
Déjeuner.
Visite de Fish River Canyon, une attraction géologique à ne pas manquer. Deuxième plus grand canyon au monde, profond de plus de 600 mètres, long de 80 km, large d’une vingtaine, ce monument de la nature se trouve à l’extrême Sud de la Namibie. Emprunté aujourd’hui par la rivière Fish ce canyon fut, au départ, une fissure provoquée par des mouvements tectoniques avant d’être emprunté par les glaciers et finalement servir de lit à la rivière Fish. Les coupes géologiques misent à nu par l’érosion, l’aspect aride, la hauteur des parois sont autant de clichés dantesques qui donnent à l’endroit un caractère unique.
Diner et nuit à l’hôtel.

JOUR 12 : FISH RIVER CANYON / KALAHARI
Petit déjeuner.
Route pour Keetmanshoop.
Visite de la forêt de « Kokerboom » déclarée monument national pour son exceptionnelle concentration d’ « arbres à carquois ». Dans la grande famille végétale, certaines plantes de Namibie pourraient gagner la palme de l’étrange ! L’ « arbre à carquois », appelé « Kokerboom » (des mots afrikaans koker signifiant « carquois », et boom signifiant « arbre »), est un membre de la grande famille des aloès, et une particularité végétale du pays. Les branches de cet aloès, une fois séchées, sont vidées de leurs fibres et l’écorce est utilisée pour la fabrication de carquois. On retrouve ces arbres en très grand nombre dans la région de Keetmanshoop.
Route pour Kalahari..
Déjeuner.
Découverte du désert du Kalahari qui s’étend sur une surface de 500 000 km², recouvrant aujourd’hui la majeure partie du Bostwana, une partie des terres de l’Afrique du Sud et du Sud-Est de la Namibie. Contrairement à ce que sa qualification de « désert » pourrait laisser penser, il possède un climat semi-aride et reçoit 100 mm de précipitations annuelles en moyenne (contre un maximum de 25 mm pour un véritable désert). Cette région passionnante offre de nombreux attraits : un désert peu fréquenté offrant un vrai sentiment d’isolement, des baobabs centenaires, des paysages lunaires et une faune et une végétation variées malgré une sécheresse climatique extrême.
Sortie nature, en 4X4 découvert, dans les espaces du Kalahari. Terminez la journée par un verre en admirant le coucher du soleil…
Dîner et nuit au lodge.

JOUR 13 : KALAHARI / WINDHOEK
Petit déjeuner.
Route pour Windhoek..
Déjeuner.
Tour de ville de Windhoek. La capitale de la Namibie se trouve à une altitude de 1 654 mètres au cœur du Khomashochland, un plateau vallonné du centre du pays. La ville est le cœur et le nerf central du pays. Elle fut appelée par les premiers indigènes « l’endroit de la vapeur » ou « eau de feu » à cause des nombreuses sources d’eau chaude qui entourent la ville. Les allemands arrivèrent en 1890, et la ville grandit autour du vieux fort (Alte Feste) à côté un immeuble doré nouvellement construit abrîte un nouveau musée qui retrace l’histoire du pays et du « Tinten Palace » (« Palais d’encre » ; bâtiment du Parlement) qui surplombent la ville. La « Christuskirche » construite en style néo-gothique/Art nouveau témoigne de l’influence architecturale allemande de l’époque. La ville doit son nom actuel, Windhoek (la place du vent), aux sud-africains qui occupèrent le pays en 1914. Avec son mélange unique d’architecture européenne et africaine, ses faubourgs dispersés donnent à Windhoek un aspect tranquille et provincial.
Diner et nuit à l’hôtel.

JOUR 14 – WINDHOEK / SAINT DENIS
Petit Déjeuner libre
Mâtiné libre.
Transfert à l’aéroport en fin d’après-midi, assistance aux formalités d’enregistrement et envol à destination de La Réunion.
Dîner et nuit à bord.

Amenities of GRAND TOUR DE NAMIBIE 15 Jours / 14 Nuits

  • amenity-image
    Guide francophone
  • amenity-image
    Repas compris
  • amenity-image
    Vols et Taxes

LE TARIF COMPREND :

• Le transport aérien aller et retour au départ de La Réunion
• Les taxes aéroport et surcharges carburant
• Les vols domestiques tels qu’indiqués dans le programme
• Transferts/transports terrestres
• Les services de chauffeurs/guides, guides locaux francophones durant tout le circuit ou en relais à chaque étape
• L’hébergement
• Les repas tels qu’indiqués dans le programme
• Les visites et excursions mentionnées au programme

LE TARIF NE COMPREND PAS :

• Les repas en dehors de ceux mentionnés dans le programme
• Les boissons supplémentaires non incluses dans le programme
• Les dépenses personnelles
• Les excursions et soirées facultatives
• Les taxes de sortie de territoire selon les destinations
• L’obtention et les frais de visa ou de carte de tourisme
• Les taxes hôtelières
• Les pourboires aux guides et aux chauffeurs
• Les assurances

Guest Reviews (0 reviews)

GRAND TOUR DE NAMIBIE 15 Jours / 14 Nuits Namibie, AFRIQUE ET MOYEN-ORIENT

Your overall Rating of this property

Booking Number

Pin Code

Title of your review

Your review

What sort of Trip was this?

  • Business
  • Couples
  • Family
  • Friends
  • Solo